http://tendancespeoplemag.com/wp-content/uploads/2016/02/Google-728X90-pixels-TOP-MODEL-TCHAD.jpg

Binku la nerveuse : le front « anti-djangsang » debarque sur facebook !

By  |  0 Comments

 

Depuis quelques temps, les chroniques de Binkù La Nerveuse font des émules et des grincements de dents sur Facebook. La belle albinos via ses chroniques lance une véritable croisade contre les femmes noires qui se décapent la peau et qu’on appelle au Cameroun « djangsang », du nom d’un condiment… Le phénomène en tout est panafricain.

Sur sa page personnelle ou via sa page « Les chroniques de Binkù La Nerveuse », cette jeune femme a lancé une guerre sans merci contre les femmes qui se décapent la peau. Le ton est comique, les mots communs et pas forcément vulgaires. Binkù s’en prend spécialement aux femmes, dénonçant non seulement le « djangsang » mais le comportement des femmes. Ce sont très souvent des phrases lapidaires ou des questions qui provoquent l’hilarité mais n’hésitent pas aussi à ramener au questionnement. Voici un exemple de posts de Binkù La Nerveuse : « De lundi à samedi tu coures derrière les maris des gens. Dimanche tu vas à l’église et lundi le cycle recommence. ! Tu joues à quoi ? » ; « Mon Dieu!
Qu’est-ce qui peut pousser une fille à se détester autant, au point de devenir un arc-en-ciel ambulant? Mais le pire c’est qu’il y’a des filles naïves qui suivront comme des moutons de la Panurge ! Tout ça pourquoi même ? Tsiups ! » ou encore « quand je serai nommée ministre des affaires sociales dans mon pays, j’imposerai la polygamie à tous les hommes ». Binkù, c’est la web-chroniqueuse à suivre en ce moment.

Binkù a fait l’objet d’un film documentaire de Joseph Foe Fouda, intitulé « La guerrière blanche » et qui est encore en postproduction.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *