http://tendancespeoplemag.com/wp-content/uploads/2016/02/Google-728X90-pixels-TOP-MODEL-TCHAD.jpg

Harcèlement sexuel dans le cinéma : des « Weinstein » africains sévissent.

By  |  0 Comments

Le phénomène du harcèlement sexuel dans le cinéma ne touche pas que les Etats-Unis. Des cas se révèlent en France et même au Cameroun. Sans pour autant balancer leurs porcs, des femmes dénoncent le phénomène. Mais la mobilisation reste muette voire insignifiante. Un silence presque gênant face à ce cri de femmes à travers le monde…

Le phénomène est profond mais les femmes n’osent décidément pas en parler. C’est à la suite d’un post du scénariste Paul Stevek avec le hashtag #balancetonporc_cameroun, que certaines femmes ont donné des témoignages qui laissent entrevoir l’ampleur du problème au pays de Osvalde Lewat. Ainsi, Sandrine Ngueffo (scénariste) écrit : « Dans le cinéma camerounais le harcèlement sexuel existe sous forme de chantage sexuel. Les hommes réalisateurs harcèlent les femmes comédiennes. Vous réussissez avec brio le casting au moment de signer le contrat, il te harcèle et lorsque tu refuses, s’en suit le chantage. Car ceux-ci sont très souvent producteur- réalisateur… ».

Mele Keung, réalisatrice, renchérit à son tour tout ne mettant pas totalement hors de cause les femmes elles-mêmes : « Les hommes timides profitent des castings pour se faire un maximum de femmes. Les femmes sont offertes, provocatrices, prêtes à tout même pour un rôle ridicule. Techniciens et comédiennes transforment les plateaux en orgie. Résultats : taux d’infection par VIH = 90%. Je n’exagère pas ».  Pour Yolande W., les casting canapé sont récurrents. Dommage tout de même qu’on assiste à une non mobilisation des femmes contre ce phénomène au Cameroun afin d’assainir le milieu et leur permettre de travailler dans plus de dignité. Silence complice ou règne de l’omerta ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *