http://tendancespeoplemag.com/wp-content/uploads/2016/02/Google-728X90-pixels-TOP-MODEL-TCHAD.jpg

Tati Kona: Le pagne a pris le pouvoir

By  |  0 Comments

La créatrice de mode explique l’intérêt de plus en plus accru des jeunes pour le tissu africain.tati kona 1

Comment comprendre l’attrait du pagne pour les jeunes ces derniers temps ?

Les jeunes aujourd’hui ont compris qu’il fallait revenir réellement vers leur culture. Et les jeunes en général aiment bien s’habiller. Maintenant chez nous, il y a un style jeune qui est là. On (créateurs de mode, Ndlr) s’est dit pourquoi ne pas s’y lancer. Moi en tant que styliste, jeune de surcroît, je me suis dis pourquoi est-ce qu’on ne peut pas reproduire ce qui est moderne, ce qui vient d’ailleurs, avec nos matières comme le tissu, la paille, etc. Beaucoup ont pensé comme moi. Nous nous sommes donc dit, essayons de proposer quelque chose aux jeunes, tout en puisant la matière chez nous, dans notre culture et qu’on nous identifie à partir de cela. Il y a eu cette révolution mais je ne saurais dire ce qui a déclenché cela. Car ça s’est passé comme cela, naturellement.

C’est quoi par exemple le style qui est le plus réclamé chez les jeunes ?

Le style qui marche actuellement, je ne sais quel nom donner. Mais je dirai, tout ce qui est chic et moderne. Par exemple durant la saison des pluies qui tire à sa fin, c’est cette espèce de blouson en pagne qui s’arrachait comme des petits pains. Ça beaucoup marché dernièrement. La demande était forte. Ça manquait même parfois. Tellement les jeunes en demandaient. Il y a aussi les tuniques en pagne. Tu peux te mettre quelque chose de moderne ou de sexy et en dessus, tu lances une tunique en pagne. Le tout, accompagné d’un petit foulard assorti à la tunique. Ce qui apporte une touche africaine. Il y aussi les accessoires en pagne. Le pagne a vraiment pris le pouvoir. Car on utilise le pagne pour habiller, customiser les bracelets, les boucles d’oreilles, les chaussures, les sacs, et mêmes des accessoires pour embellir nos coiffures. Vraiment je crois que le jeune africain s’est réveillé et il veut s’affirmer en quelque sorte. Les jeunes reviennent à la source de façon visuelle et vestimentaire déjà.tatikona2

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *