http://tendancespeoplemag.com/wp-content/uploads/2016/02/Google-728X90-pixels-TOP-MODEL-TCHAD.jpg

Afrikrea s’installe à Abidjan

By  |  0 Comments

Le portail de mode créé en France en 2016 déménage ses bureaux pour l’Afrique où est produite la majorité des produits qu’il met en vitrine…

La notoriété des marques africaines est en pleine construction. Si des stylistes africains commencent à s’imposer sur les podiums mondiaux, il reste du chemin pour ceux qui essaient encore de se faire un nom, le plus dur étant moins la fabrication que la diffusion sur le marché international.

Pour contourner cette difficulté, des solutions digitales ont été apportées par des entrepreneurs. L’initiative Afrikrea en fait partie. C’est un portail de e-commerce créé par deux trentenaires d’origine malienne et un quadragénaire franco-guinéen. « Les marchés africains de la mode, en particulier en ligne, ont-ils du potentiel ? Et si oui, à quel point ? Qui sont les leaders ? Quelles sont les difficultés des marques et des créateurs africains ? Aujourd’hui, les vraies questions, celles que se posent les investisseurs et les acteurs du secteur, ce sont celles-là », affirme Moulaye Tabouré, co-fondateur du site Afrikrea, cité par Le Monde.

L’un des éléments de réponse à ces questions est que les publics africains du continent ont des habitudes de consommation peu favorables à l’essor des marques africaines. D’après des sondages effectués par l’équipe d’Afrikrea, la majorité des clientes (45 %) appartient à la diaspora africaine en Europe. Parmi celles-ci, « les plus actives sont basées dans des villes de province ou ont très peu de contacts avec les communautés afros ». Suivent les « Afro-américaines et Antillaises » (30 %), souvent plus âgées (42 ans en moyenne) et dont les achats moyens sont plus élevés. Autre indicateur : les marques africaines de mode souffrent d’un déficit de notoriété. 73 % des clientes interrogées par Afrikrea n’ont pu spontanément citer la moindre marque africaine de vêtements.

Le but du portail de e-commerce était déjà de changer les choses à sa création en 2016. Mais, avec ce déménagement sur Abidjan, les fondateurs d’Afrikrea veulent créer une proximité avec l’environnement et développer un marché encore timide, faire connaître Afrikrea aux Africains, dénicher des talents, les encadrer, etc.

Pour ce faire, les entrepreneurs comptent déployer des stratégies, non seulement pour développer leur réseau de créateurs, mais aussi pour rester fiables auprès de leur clientèle installée en Europe et en Amérique. Pour les livraisons, ils ont signé un accord avec l’entreprise internationale de transport de colis, DHL, afin d’améliorer les tarifs et réduire les temps de livraison.

Afrikrea compte environ 230.000 visites par mois et entend doubler son audience pour toucher le plus de personnes et exposer davantage les créateurs africains. 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *