beauté,mode et cinéma
http://tendancespeoplemag.com/wp-content/uploads/2016/02/Google-728X90-pixels-TOP-MODEL-TCHAD.jpg

Burkina Faso : l’ISIS lance ses activités

By  |  0 Comments


L’Institut Supérieur de l’image et du Son a procédé le lundi 5 octobre 2020, à la cérémonie de lancement des activités pour la réalisation des 21 projets de films de ses 18 étudiants.

La cérémonie a débuté avec un slam de Nathanael Minoungou et Anah Traoré pour décliner ce que le monde du cinéma peut être en termes de défis rencontrés et surtout face à la dernière crise sanitaire, le Covid-19. En effet, au cours de la cérémonie, 21 projets de films ont étés présentés. Ces films qui provenaient de 8 pays ont été construits par 18 étudiants dont 11 garçons et 7 filles.

En fait, Le Clap est une activité symbolique pour l’ISIS car elle permet de donner de la visibilité à la structure. Pour ce faire, elle a eu l’honneur de recevoir des invités de marque tels que le ministre de la culture, des arts et du tourisme, Abdoul Karim Sango, le ministre de la communication et des relations avec le parlement, Remis Fulgence Dandjinou, l’ambassadeur de Chine populaire au Burkina Faso, Li Jian et l’ambassadeur de Cuba, Nadieska Navarro.

Pour le directeur de l’ISIS, Souleymane Ouédraogo, l’institut contribue à la mise en œuvre de la convention 2005 de l’UNESCO, qui prône la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles dans le monde.

«Chaque film réalisé par un étudiant garde l’empreinte de la ville de Ouagadougou. Chaque film est l’expression de la diversité culturelle qui est une marque déposée de chaque étudiant en provenance de son pays. Cela est donc un environnement de mixité sociale qui est très animé », explique-t-il.

L’occasion a également été donnée de remettre symboliquement du matériel à l’ISIS, notamment des caméras, un équipement complet de tournage, entre autres.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *