http://tendancespeoplemag.com/wp-content/uploads/2016/02/Google-728X90-pixels-TOP-MODEL-TCHAD.jpg

Comment le chat de Karl Lagerfeld pourrait profiter de son héritage

By  |  0 Comments

Même mort, le couturier défraie la chronique au sujet de sa fortune.

La nouvelle est tombée hier. Karl Lagerfeld, le couturier qui a régné de longues années sur les podiums internationaux et fait rayonner la marque Chanel, est décédé à 85 ans. Il y a quelques semaines déjà, son état de santé préoccupait. Pour la première de toute son histoire, l’Allemand avait manqué un défilé Chanel à la fashion week de Paris. Le signal était assez fort pour être relevé et témoignait de la gravité de sa maladie.

Il est donc mort hier, laissant une fortune colossale dans ses différents comptes bancaires. Sans femme ni enfant, il avait adopté quelques personnes de son milieu, ainsi qu’une chatte baptisée Choupette. Cet animal qu’il vénérait est la star des réseaux sociaux depuis l’annonce de la mort de Karl Lagerfeld. La raison est toute simple. Il avait confié, lors d’un passage sur une émission de télé que sa chatte était « une fille riche ».

En effet, il avait logé dans un compte bancaire, l’argent issu de ses contrats publicitaires. Cependant, même si la chatte a un compte bancaire en son nom, elle ne pourra toucher l’héritage, étant donné que selon la loi française, l’héritier ou héritière doit exister en tant que personne physique et juridique. Or, jusqu’à preuve du contraire, Choupette n’est pas une personne, et Karl Lagerfeld, bien que né en Allemagne, réside en France. S’il résidait en Allemagne, il aurait pu lui léguer sa fortune ; comme la comtesse Karlotta Liebenstein a légué 328 millions d’euros à son berger allemand Gunther IV en 1992.

En revanche, il est tout à fait possible que l’héritage de Choupette passe par un intermédiaire, une personne morale telle une association ou une fondation. Ou tout simplement si Karl a mis par écrit dans son testament le nom de la personne, de la garde, qui récupéra Choupette et deviendra son propriétaire après sa mort. Cette option est plus plausible. Il avait déclaré sur ce même plateau de télé : « S’il m’arrive quelque chose, la personne qui s’en occupera ne sera pas dans la misère ».

Qui donc aura la lourde responsabilité de gérer les millions de Choupette. Son premier papa ? En effet, la chatte a d’abord appartenu à Baptiste Giabiconi, protégé de Karl Lagerfed. Ce dernier avait refusé de le rendre après en avoir pris soin pendant deux ans. Choupette avait en outre deux personnes chargées de s’occuper d’elle.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *