http://tendancespeoplemag.com/wp-content/uploads/2016/02/Google-728X90-pixels-TOP-MODEL-TCHAD.jpg

Dakar Fashion Week 2019 : voici les cinq designers qui ont illuminé le premier défilé

By  |  0 Comments

Le premier défilé de la Dakar Fashion Week 2019, consacré à huit designers à la cote montante, a révélé vendredi le 7 juin 2019, la tendance de cette 17e semaine de la mode dakaroise : de puissantes pièces féminines tout en originalité, modernité, élégance et séduction.

• Le style militaire d’Adama Paris

Ébullition dans le hall du cinq-étoiles Pullman Teranga de Dakar. Alors que l’an dernier, le défilé « jeunes créateurs » s’était déroulé à l’extérieur de l’édifice, ce jeudi 6 juin, c’est au niveau du lobby, du restaurant intérieur, du bar (et même sur le bar !) qu’a été érigé le catwalk. Si Adama Paris a ouvert le bal avec une superbe collection consacrant le style militaire au féminin, cinq designers (dont trois originaires de Côte d’Ivoire) ont particulièrement attiré l’attention du public.

• La femme africaine selon Simone & Elise

Originaire d’Abidjan, le duo de créatrices Simone et Elise s’est particulièrement démarqué. Et cela, à travers des pièces d’inspiration tant ouest-africaines (boubous) qu’occidentales (robes à volants) sur lesquelles sont peintes des femmes noires. Couleurs des tissus : orange vif (symbole de flamboyance) et noir (pour le pouvoir et la royauté).

• L’indigo intemporel de Sita

Les pièces tout en indigo de la Franco-Guinéenne Sita se voulaient un hommage à un tissu traditionnel aux motifs ancestraux propre à la région du Fouta-Djalon.

• Les mix hauts en couleurs de Virgin Bohème

Chez Virgin Bohème, la femme est d’une élégance à couper le souffle. Robes, tailleurs, vestes, pantalons palazzo où l’on joue sur la juxtaposition des matières. Du wax mêlé à de la dentelle, de la soie de Chine, de la guipure. Le tout dans des couleurs vives : du rouge, du corail, du rose. La créatrice Cynthia Wodié-Attoumbré explique que sa marque est la traduction de sa foi religieuse (« virgin » pour Vierge Marie) et de son goût pour le style bobo-chic (« bohème »). Sa collection s’intitule « Red Dingue », d’où les différents dégradés de rouge qui symbolisent, pour elle, la joie de vivre et la positivité. La femme Virgin Bohème ? Africaine, cosmopolite et ouverte d’esprit.

• Le glamour de Versaille

Établi à New-York, Moussa Dia, créateur d’origine sénégalaise de la griffe Versaille, a été le dernier à défiler. Et pour cause, il s’est naturellement imposé comme le clou du spectacle. Sa signature, connue des habitués de la Dakar Fashion Week : tenues ultra-glamour, largement accessoirisées, pour tapis rouge. Strass, perles, paillettes, dos nus, décolletés et longues traînes. Ce proche du couple Kardashian-West, qui a eu l’occasion d’habiller Beyoncé, sublime les femmes qui n’ont pas froid aux yeux.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *