beauté,mode et cinéma
http://tendancespeoplemag.com/wp-content/uploads/2016/02/Google-728X90-pixels-TOP-MODEL-TCHAD.jpg

Huile de coco, antivirale pour stopper l’herpès génital

By  |  0 Comments

L’huile de coco a d’importantes propriétés antivirales. Elle peut ainsi aider à diminuer l’intensité des crises d’herpès génital” précise la gynécologue.


Cette maladie sexuellement transmissible touche près de 20% des adultes. En cas de crise, les patientes souffrent de brûlures, de petites vésicules douloureuses qui donnes des petites ulcérations ou encore de plaies au niveau des organes génitaux ou de la zone anale. Dans 40% des cas, la poussée d’herpès génital est récurrente et se manifeste régulièrement en cas de fatigue, de stress ou avant les règles

Bérengère Arnal ajoute “si les patientes ont l’habitude d’avoir de l’herpès génital, elles peuvent mettre de l’huile de coco vierge dès les premiers symptômes. Cela va stopper l’évolution… surtout si elles y ajoutent de l’huile essentielle de lavande ou due l’arbre à thé”. Par ailleurs, l’huile de coco peut constituer une barrière protectrice empêchant l’acidité de l’urine de provoquer des douleurs lorsqu’elle est au contact des lésions vulvaires pendant la miction.

Bien que les recherches sur l’huile de noix de coco soient rares dans le domaine de la gynécologie, les quelques données recueillies par des études dermatologiques sont rassurantes. Les risques liés à l’utilisation de l’huile de coco pour les troubles intimes semblent  inexistants, hormis une intolérance individuelle. La première fois, mettez-en sur une toute petite zone pour vérifier que vous ne faites pas de réaction allergique.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *