http://tendancespeoplemag.com/wp-content/uploads/2016/02/Google-728X90-pixels-TOP-MODEL-TCHAD.jpg

Projections de films au Fespaco 2019 : le public répond présent

By  |  0 Comments


Les salles de projection attirent les foules, curieuses de découvrir les films en compétition ou non.  

Les rayons du soleil sont particulièrement ardents cette matinée du 26 février à Ouagadougou. Pourtant, professionnels du cinéma, journalistes et autres cinéphiles attendent de traverser le portique de sécurité du Ciné Burkina pour assister à la projection de trois courts métrages. « Sukari » de Hatibu Yusuph Madudu (Tanzanie), « Un air de kora » d’Angèle Diabang (Sénégal) et « Mes silences » de Benjamin Eyaga (Cameroun).

Au bout de quelques minutes d’attente, la salle de projection est pleine. Chacune de ces productions arrache des applaudissements à un public respectueux du moment.

Le lendemain, à l’institut français, deux projections ont lieu au même moment : « Rafiki » de Wanuri Kahui et « Naabiga (le prince) » de Zalissa Zoungrana.  Les deux salles respectives où sont projetés ces films sont pleines.

Mais, la projection de « Desrances » d’Apolline Traoré a peut-être battu les records d’affluence mardi dernier au Ciné Burkina. La réalisatrice burkinabé, en compétition dans la catégorie « Fiction long métrage », a attiré du monde. Certains cinéphiles ont dû rester dehors. Le film d’Apolline Traoré, qui traite de l’identité, est classé parmi les favoris pour l’Etalon d’or de Yennenga. Si tel venait à être le cas, elle serait la première femme à remporter cette distinction.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *