beauté,mode et cinéma
http://tendancespeoplemag.com/wp-content/uploads/2016/02/Google-728X90-pixels-TOP-MODEL-TCHAD.jpg

« The Great Green Wall » : le documentaire écologique sur l’Afrique raconté par Inna Modja

By  |  0 Comments


Avec « The Great Green Wall », son voyage musico-écologique engagé le long de la Grande muraille verte, la chanteuse et activiste nous raconte dans un documentaire le Sahel et les obstacles écologiques, économiques et sociaux auquel il est confronté. Un road-trip plein d’espoir sur un enjeu africain et mondial.

Le documentaire de Jared P. Scott, « The Great Green Wall », réalisé au fil du voyage de la chanteuse à travers le continent, est sorti en salle le lundi 22 juin 2020. En effet, dans ce film-documentaire, il est question de montrer que ” l’Homme peut faire la différence “. C’est l’objectif du film documentaire « The Great Green Wall », incarné par la chanteuse et activiste Inna Modja. Un road-trip musico-écologique à travers le Sahel visant à faire découvrir le projet de La Grande Muraille Verte.

Cette initiative réunissant 21 pays africains a débuté en 2007 et a pour but de planter des arbres sur 8.000 kilomètres, du Sénégal à Djibouti, en passant par le Mali, le Niger ou le Nigeria. Un projet écologique et social ambitieux qui vise à lutter contre la désertification en Afrique due aux changements climatiques, mais également à éviter les conflits croissants et les migrations massives.

À travers ce documentaire, sorti en salles le 22 juin, Inna Modja a souhaité mettre en lumière ce mouvement afin de redonner de l’espoir à la jeunesse africaine. “Pendant très longtemps, le rêve africain, ils le trouvaient en dehors du continent africain“, estime la chanteuse. “Pour beaucoup de jeunes, moi y compris, l’idée c’était de partir de l’Afrique pour pouvoir se réaliser et beaucoup mettent leur vie en péril“, confie-t-elle. Participer à ce film, c’était surtout pour l’artiste malienne une manière de “donner des opportunités aux jeunes, parce que la moitié du Sahel a moins de 20 ans“. “Je me suis dit : ‘Ça, ça peut être une facette du rêve africain”. 
Source : lequotidienducinema.com

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *