http://tendancespeoplemag.com/wp-content/uploads/2016/02/Google-728X90-pixels-TOP-MODEL-TCHAD.jpg

Un mannequin albinos pour la première fois en couverture de Vogue

By  |  0 Comments

Thando Hopa est à l’honneur dans le numéro d’avril 2019 de Vogue Portugal.

Thando Hopa, 30 ans, est devenue la première femme albinos en couverture du très influent magazine de mode et des tendances Vogue, toutes éditions confondues. En effet, pour son numéro d’avril 2019, Vogue Portugal a décidé de la mettre en avant. Un fait assez inhabituel pour être relevé.

La jeune femme l’avait prédit mais était loin de se douter qu’elle serait l’élue de cette première. « Un jour, j’ai dit à un ami proche que ce serait vraiment superbe de voir une femme albinos sur une couverture de Vogue mais je n’aurais jamais imaginé que cette femme serait moi. ‘Nous sommes les personnes que nous attendions.’ Je suis très émue car j’assiste à ce progrès et j’ai l’opportunité de prendre part à cette histoire et ce récit progressistes. Je suis arrivée à un point de ma carrière où j’apprécie toutes les parcelles de mon corps, en sachant que, peu importe où je vais, mon existence, telle qu’elle est aujourd’hui, a toujours été et sera toujours suffisante. Merci à Vogue Portugal de m’avoir fait entrer dans l’histoire par la petite porte », a posté le mannequin sur sa page Instagram.

Résultat de recherche d'images pour "Thando Hopa"

Troisième d’une fratrie de quatre enfants, elle grandit à Lenasia, un township de Soweto en se cachant du soleil, mettant des manches longues pour protéger sa peau dépigmentée. Étant atteinte d’albinisme, elle a des problèmes de vue qui l’obligent à s’aider d’une loupe monoculaire. À l’adolescence, elle intègre la St Martin’s High School puis obtient un Bachelor of laws à l’université du Witwatersand. En parallèle de son métier de mannequin, elle travaille comme procureure à la cour de Johannesbourg.

Résultat de recherche d'images pour "Thando Hopa"

En 2012, elle est repérée par le créateur sud-africain Gert-Johan Coetzee alors qu’elle se promène dans un centre commercial. C’est grâce à lui qu’elle défile   pour la première fois, pour un créateur local. Depuis, elle a gagné en notoriété et en profite pour utiliser son image afin de  participer aux campagnes

En 2018, elle est listée parmi les 100 femmes les plus influentes de l’année, par la BBC.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *