http://tendancespeoplemag.com/wp-content/uploads/2016/02/Google-728X90-pixels-TOP-MODEL-TCHAD.jpg

Anne Carine Tchoussik Ngalieu : une étoile luisante de la culture camerounaise !

By  |  0 Comments

A.C. Tchoussik Ngalieu vit le déclic qui marque le début de sa carrière artistique en 2002 lorsqu’elle est invitée à créer des costumes pour le Festival LAM… Depuis lors, elle ne s’est plus arrêtée !

Anne Carine Tchoussik Ngalieu

Avec un âme d’héroïne comme Wouten qui est devenue son mentor, elle enchaîne des succès hors du commun. Wouten ? On y arrive et vous comprendrez tout ! A.C Tchoussik est coach de vie certifiée et par ailleurs styliste modéliste et il convient de rajouter artiste dans l’âme. Camerounaise née en 1982 dans la capitale économique de son pays, elle est originaire de la région de l’Ouest.

En 2002 effectivement, elle est invitée à créer des costumes pour le festival des arts et de la culture bamileke « LAM » tenu à Douala. Cette sollicitation l’amène à plonger dans les subtilités de la culture grassfield, mission pour laquelle elle se rapprochera des anthropologues et historiens. Elle aura ainsi colligé assez de données et c’est ainsi qu’elle va entre autres à la rencontre de Wouten dont elle décidera de porter l’histoire à la connaissance de tous à travers une œuvre littéraire éponyme de cette grande femme des temps anciens.

La princesse Wouten naquit  au XIIIème siècle au Royaume Mboum dans le centre du Cameroun. Elle a connu une enfance et une adolescente initiatiques, ce qui lui a conféré des pouvoirs hors du commun et fait d’elle une grande cheffe de guerre. Elle a osé entrer dans la case sacrée, un droit uniquement réservé aux membres de la société secrète. Cet acte extrêmement grave a déclenché son exode dans la région de l’Ouest où elle s’est déportée avec une partie du peuple et une troupe de guerriers et est allée à la conquête de territoires afin de former une dynastie. L’œuvre Wouten retrace donc l’histoire réelle de la reine fondatrice des peuples de la région de l’Ouest du Cameroun. Elle sera produite en 5 volumes et le volume I Wouten et la case sacrée est déjà disponible.

Wouten by Anne Carine Tchoussik Ngalieu

Par ailleurs lauréate du Prix de l’excellence africaine 2003, A.C Tchoussik Ngalieu est auteure de plusieurs œuvres littéraires, mais aussi cinématographiques. Wouten sera d’ailleurs produit en film, La saga Wouten, en préparation. Son premier long-métrage, un film fiction s’intitule Lembo, son deuxième film est une fiction documentaire La malédiction de l’or. Elle commet également une série, Mesô o. La fiction La malédiction de l’or est particulièrement parlante car elle part de la réalité horrible et désolante de l’exploitation des enfants de moins de 8 ans, qui travaillent dans des conditions inhumaines dans des mines d’or au Cameroun et pourtant ce secteur génère des milliards de dollars. Lors de la production de ce film, elle a rencontré des victimes et témoins directs de ces abus. Le but ici est de sensibiliser le grand public afin d’atteindre une action qui pourra faire cesser de telles exploitations.

Quels sont les aspirations d’Anne Carine Tchoussik Ngalieu ? Elle nous répond :  » Mes aspirations culturelles sur le long terme sont de continuer de contribuer à la culture africaine et camerounaise de manière significative, par le biais de plusieurs oeuvres littéraires historiques et  cinématographiques. Car je voudrais aider à restaurer, préserver et promouvoir le patrimoine culturel unique de nos régions et ceci contribuera ainsi au développement d’une société africaine plus inclusive, solidaire et tolérante. »

Elle renchérit également quant à ce qu’elle voudrait apporter à la jeunesse :  » L’une des valeurs ajoutées que peut apporter une oeuvre littéraire est qu’elle fournit une mine de connaissances et un réel aperçu d’une culture qui n’est généralement pas traitée en détails. Cela peut-être particulièrement bénéfique pour la jeunesse et peut les aider à développer une  compréhension fiable de la culture et l’histoire de leur continent, en développant une approche holistique de leur vision du monde. »

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sept + onze =