http://tendancespeoplemag.com/wp-content/uploads/2016/02/Google-728X90-pixels-TOP-MODEL-TCHAD.jpg

Ecrans noirs 2019 : comprendre le Marché du film d’Afrique centrale

By  |  0 Comments

Ledit marché fait partie des activités du festival de cinéma qui a lieu à Yaoundé.

Le 12 juin dernier, à la sortie de sa rencontre avec le ministre camerounais des Arts et de la Culture, Basseck Ba Khobio, le délégué général des Ecrans noirs a donné un aperçu des activités qui vont meubler le festival de cinéma cette année. Il a parlé, entre autres, d’un colloque sur les enjeux de la création cinématographique, mais aussi, du marché du film d’Afrique centrale auquel 11 pays d’Afrique vont prendre part.

Ledit marché a pour but de promouvoir un espace économique autour de la production cinématographique de la sous-région et de créer des conditions favorables à son exportation au-delà de la sous-région Afrique centrale. Cette édition va se tenir du 16 au 19 juillet 2019, en marge des Ecrans noirs.

Le marché du film d’Afrique centrale est une opportunité de rencontres, de promotion de contenus et de développement de projets cinématographiques. Il en sera à sa 3ème édition aux Ecrans noirs 2019.

Le Nigeria aussi

Il faut s’inscrire pour y participer. Mais, il est nécessaire de s’assurer de répondre aux conditions définis par le règlement du marché. « Seuls les projets (Courts métrages, longs métrages, y compris films d’animation, séries TV) portés par un ou plusieurs auteurs ressortissants exclusivement de l’Afrique Centrale, zone CEMAC, CEEAC et le Nigéria, peuvent être inscrits », y est-il stipulé. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 30 juin 2019.

En revanche, il est marqué dans le même règlement que les producteurs, diffuseurs, acheteurs et chaînes de télévision peuvent venir de tous les pays du monde pour participer à ce marché.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

dix-neuf + treize =