beauté,mode et cinéma
http://tendancespeoplemag.com/wp-content/uploads/2016/02/Google-728X90-pixels-TOP-MODEL-TCHAD.jpg

Le cinéaste algérien Brahim Tsaki n’est plus !

By  |  0 Comments

Décédé le 5 septembre 2021 à Paris à l’âge de 74 ans, il est l’auteur des Enfants du vent, 1980 son premier long métrage. Dans ce film en trois tableaux (la boite dans le désert, Djamel au pays des images, les œufs cuits) et en noir et blanc le cinéaste observe avec tendresse les jeux de l’enfance.

Il a marqué son époque au cours de sa carrière ! La solitude, le rêve des enfants dans un monde d’adultes, qui ne leur laisse guère de place, les difficiles relations entre le nord et le sud, des thèmes également présents dans tous les films qui suivront, à commencer par Histoire d’une rencontre 1983 – un film présenté à Montpellier en 1984, et Etalon d’or au Fespaco.

Brahim n’a réalisé depuis que deux longs métrages : Les Enfants des néons en 1990 et Ayrouwen en 2007, produit par Machahou Productions, avant de co-écrire avec son fils Habib, Milord, qu’ils avaient l’intention de réaliser, ensemble.
Brahim souffrant depuis de nombreuses années, désirait tourner au moins encore une dernière fois.

Rappelons qu’il a laissé deux enfants (Habib Tsaki-Ruelle et Mikhail Ali Tsaki-Ruelle) issus de sa relation avec la journaliste Catherine Ruelle.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *