beauté,mode et cinéma
http://tendancespeoplemag.com/wp-content/uploads/2016/02/Google-728X90-pixels-TOP-MODEL-TCHAD.jpg

TF1 renforce son engagement dans le 7e art français

By  |  0 Comments

TF1 vient de conclure un accord avec plusieurs organisations professionnelles s’engageant financièrement à soutenir massivement le cinéma français dans les années à venir, à travers une contribution obligatoire qui passe de 3,2 à 3,5% de son chiffre d’affaires net éditeur (en pré-achats et achats de films).

Pour l’année 2020, cela représente précisément une augmentation de 4 millions d’euros des investissements (de 43,4 à 47,5 millions d’euros) et cela se traduira concrètement par le financement en pré-achat de 17 films par an (qu’il aura ensuite la primeur de diffuser sur ses antennes) avant leur tournage.

“Cet accord équilibré s’inscrit dans le contexte de transformation de notre écosystème, et de modernisation en cours de notre cadre réglementaire (…)  Il reflète également la relation de confiance qui unit le groupe TF1 et le monde du cinéma, leur engagement afin de soutenir la création cinématographique française et européenne, dans toute sa diversité“, adresse le communiqué.

Si TF1 s’est engagé ainsi, c’est aussi pour bénéficier en contrepartie d’une plus grande souplesse dans l’exploitation de ces films sur ses quatre chaînes actuelles (TF1, TMC, TFX et TF1 Séries Films). Car l’accord prévoit “un élargissement et une modernisation de l’exposition des œuvres visées par le décret du 2 juillet 2010”, c’est à dire, pour la première fois, “des droits de multidiffusion, ainsi qu’une faculté de circulation de ces œuvres entre les chaînes“. Cela signifie concrètement qu’un film pré-acheté par le groupe aura la possibilité d’avoir deux diffusions sur une période de 30 jours. Un seule pourra l’être en prime time. Un pré-achat par une chaîne de la TNT prévoira lui deux multidiffusions.

Au passage, le replay sera aussi assoupli. A l’image de ce que fait Arte et désormais aussi France Télévisions, le groupe TF1 aura un droit d’exploitation en rattrapage des films  – laissé à la discrétion de TF1. Mais contrairement aux deux groupes publics (qui proposent de retrouver gratuitement et simplement tel film en ligne et en streaming sur Arte.TV, par exemple, si vous avez manqué sa diffusion télé), cela passera par une offre payante.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *