http://tendancespeoplemag.com/wp-content/uploads/2016/02/Google-728X90-pixels-TOP-MODEL-TCHAD.jpg

Une star du web se fait lyncher sur les réseaux sociaux

By  |  0 Comments

Muriel Blanche de la websérie « Pakgne » fait l’objet de propos haineux depuis quelques jours.

L’environnement cybernétique camerounais est secoué par une campagne à l’encontre de Muriel Blanche, comédienne qui incarne le personnage de Ma’a Ndeffo dans la websérie à succès « Pakgne ». Celle-ci fait l’objet de vives critiques, parfois même des propos de haine de la part de certains de ses fans.

Les tensions entre la star et son public étaient palpables depuis quelque temps. Muriel Blanche était jugée insolente dans sa manière de répondre à ses admirateurs. La goutte de trop est survenue après le lancement de sa marque de vêtements, critiquée pour ses prix. Certains ont, en effet, jugé que la star a mis la barre trop haut. Celle-ci a répondu que ses vêtements visent une cible spécifique.

La pilule est visiblement mal passée. Déjà très en colère, ses fans ont attendu l’occasion pour riposter. Samedi dernier, Muriel Blanche, mère depuis quelques semaines, a porté une sublime robe rouge pour assister aux Canal d’or, cérémonie récompensant les artistes de différents domaines. La série « Pakgne » était nominée dans la catégorie meilleure websérie. Même si Muriel Blanche et Marcelle Kuetche –sa partenaire à l’écran- partaient favorites, elles n’ont pas gagné. Ceci a réveillé toute la haine des internautes, qui en ont profité pour se moquer et ressortir les vieilles rancunes à l’endroit de la comédienne.

Muriel Blanche n’a pas répondu. La jeune maman accuse le revers de sa célébrité. Par contre, Marcelle Kuetche a fait une sortie sur les réseaux sociaux pour remercier les fans de leur soutien et féliciter « Les Baos », le groupe auréolé du Canal d’or de la meilleure websérie.

Muriel Blanche a récemment lancé sa marque de vêtements et a ouvert un showroom dans la ville de Douala au Cameroun.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *