http://tendancespeoplemag.com/wp-content/uploads/2016/02/Google-728X90-pixels-TOP-MODEL-TCHAD.jpg

Colloque International Ecrans Noirs : Nadège Tsogo s’exprime sur la réinvention du cinéma africain

By  |  0 Comments

Placé sous le thème « Cinéma de crise, cinéma en crise : la covid-19, une opportunité de réinventer le 7ème art en Afrique ? », le colloque international de la 24ème édition du festival Ecrans Noirs s’est tenue en ligne, le mercredi 4 novembre.

Plusieurs acteurs du cinéma ont pris part à ce colloque international. D’après Nadège Tsogo Momo, coordonnatrice dudit colloque, tout s’est fait de manière chronologique : « Nés d’un accouchement difficile dans un contexte de violence coloniale, portés par des structures au pied d’argile dans les années 1970 ( FODIC, SIDEC, CIDC…), les cinémas d’Afrique font face aux sempiternels problèmes de rentabilité économique, d’ insuffisances de structures et de capitaux, de dépendance aux financements étrangers. (Sébastien Kamba, 1992; Guy Jérémie
Ngansop, 1987).
Toutefois, dans cette onde teintée de pessimisme, est apparu le numérique avec ses nouvelles formes de production, de distribution et de diffusion ; un terreau propice à la création cinématographique africaine. Or, voici que le dynamisme de cette génération est malheureusement stoppé par la crise sanitaire créée par la pandémie de la covid-19. S’il est vrai que certains pays de l’Afrique de l’Ouest à l’instar du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, du Burkina Faso ou du Bénin, ont réagit face à la pandémie en soutenant les artistes et en bonne place les cinéastes, par l’instauration des fonds d’aide au 7ème art, la plupart des pays africains restent encore atones face à la crise du cinéma aggravée par la covid-19 », a-t-elle déclaré.

Elle renchérit son propos en soulignant que : « Au moment où l’industrie du divertissement, et notamment le cinéma apparaît étranglée, il s’avère crucial de s’arrêter et de s’interroger : En quoi et comment la crise causée par la covid-19 pourrait-elle constituer une opportunité de réinventer les cinémas d’Afrique ? C’est à la quête des réponses à cette question que suggère l’incontournable contrainte de réinventer les cinémas d’Afrique après les effets de la terrifiante crise sanitaire, que veut se consacrer le colloque 2020 du Festival Ecrans
Noirs ».

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × deux =