http://tendancespeoplemag.com/wp-content/uploads/2016/02/Google-728X90-pixels-TOP-MODEL-TCHAD.jpg

Un film biographique sur Joséphine Baker, bientôt réalisé par Maïmouna Doucouré

By  |  0 Comments

Après quelques œuvres cinématographiques à succès, la franco-sénégalaise Maïmouna Doucouré se penche sur la mise en scène de la vie inspirante de Joséphine Baker, entrée au Panthéon l’an dernier.

Josephine Baker _ Maimouna Doucoure

La cinéaste a déjà eu quelques reconnaissances, malgré une carrière jeune.  En 2017, elle a reçu le César du meilleur court-métrage pour mamans. Son premier long-métrage « Mignonnes » parvenu aux États-Unis a été récompensé au Festival du film Sundance en août 2020, mais également était en lice aux Césars 2021 dans la catégorie meilleur premier film. Quant au film « Hawa », sa sortie est prévue cette année sur Prime video.

Aujourd’hui, elle veut redonner vie à Joséphine Baker dans une nouvelle œuvre, dont elle est chargée du scénario et de la réalisation. « C’est à la fois un honneur de prendre part à cette aventure […], mais aussi un défi de taille à relever. Avec cette œuvre de fiction, je veux dessiner le portrait d’une artiste dont le parcours, la beauté, les combats, les blessures et l’humanité sont d’une richesse infinie. » déclare la réalisatrice. Pour cela, elle collaborera avec les fils de l’illustre actrice et humaniste Jean-Claude et Brian Bouillon Baker qui affirment en être également honorés.

Un biopic sur Joséphine Baker mérite en effet d’être réalisé. Née à Saint-Louis dans l’état du Missouri en 1907, la célèbre chanteuse, danseuse, était également une meneuse de revue et très engagée dans la résistance au cours de la seconde guerre mondiale. Elle a également été une activiste engagée contre la ségrégation raciale et pour les droits humains. Elle a d’ailleurs lutté pour de nombreuses causes sociales aux États-Unis, pour enfin se dévouer totalement à la France, dont elle a pris la nationalité après son mariage avec Jo Bouillon en 1937. Dans son combat pour la liberté, elle a en outre adopté 12 enfants. En tant qu’actrice, elle a été la première femme noire en tête d’affiche d’un film produit par un grand studio à l’âge de 20 ans dans le film muet « La sirène des tropiques ». Elle est remontée sur scène en 1975, à l’âge de 68 ans, mais n’a pas tardé à décéder d’une attaque cérébrale. Vivement la sortie du film, dont les premières images devront être disponibles en 2023 !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

12 + 5 =