http://tendancespeoplemag.com/wp-content/uploads/2016/02/Google-728X90-pixels-TOP-MODEL-TCHAD.jpg

Voici les facteurs de risques nutritionnels liés au cancer du côlon

By  |  0 Comments

La plupart du temps, le cancer du côlon se développe à partir d’une tumeur bénigne, qui n’est pas cancéreuse et qui ne met pas la vie en danger. Cette tumeur est appelée « polype » ou « adénome ».

Un certain nombre de facteurs de risque augmentent la fréquence du cancer du gros intestin. Il y a 3 facteurs de risque nutritionnels identifiés pour le cancer colorectal :

– La consommation d’alcool, le surpoids et la consommation excessive de viande (rouge) et surtout de charcuteries qui sont des aliments ultra transformés et dont la consommation doit être très limitée.

– La sédentarité augmente également les risques, car l’activité physique contribue à accélérer le transit intestinal et réduit ainsi le temps de contact entre les molécules cancérigènes dans les selles et la paroi intestinale.

– Enfin, le tabac est également un facteur de risque avéré et les cancers du gros intestin sont plus fréquents chez les fumeurs, ce qui devrait leur donner une bonne raison de plus d’arrêter de fumer !

Dans les facteurs protecteurs spécifiques, on note la consommation importante de fruits et de légumes, la consommation de céréales riches en fibres, la consommation de produits laitiers, ainsi que la pratique régulière d’une activité physique.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 2 =